Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Recettes

Les Français peuvent maintenant manger de la vraie poutine québécoise!

Les Français peuvent maintenant manger de la vraie poutine québécoise!
0
Partages
Partager sur Facebook

Grande nouvelle dans le monde de la gastronomie! En France, on peut maintenant déguster de la véritable poutine, avec du fromage québécois qui fait skouic-skouic!

En effet, la bien connue Fromagerie St-Guillaume exporte du fromage en grains sur le vieux continent, depuis le début de l’été.

Une bonne nouvelle pour nos cousins français qui, après un séjour en sol québécois, avaient envie de manger à nouveau ce grand classique de la restauration d’ici. Plusieurs ont d’ailleurs tenté, avec le temps, de reproduire la recette. Pour les frites et la sauce, ça pouvait aller, mais le problème majeur demeurait le fameux fromage. Souvent imité, jamais égalé, le fromage en grains est la star de la poutine et l’expérience n’était jamais totalement concluante sans lui.

C’est sûrement pourquoi la Fromagerie St-Guillaume reçoit depuis longtemps plusieurs demandes d'Européens intéressés par son fromage en grains. 

L’entreprise est parvenue à changer quelques détails de sa recette originale afin que son fromage voyage mieux de l'autre côté de l’océan tout en conservant la même qualité qu’ici une fois arrivé en France.

« On a développé une recette pour la congélation et pour être sûrs que le fromage garde le même goût et la même texture. Le résultat est vraiment surprenant », a expliqué à La Presse la directrice générale de la Coop Agrilait, propriétaire de la Fromagerie St-Guillaume, Nathalie Frenette.

Le cheddar frais est congelé dès qu’il est prêt. Pendant tout son voyage vers la France, il est conservé à une température de -18°C. Quand il arrive chez le seul client français de la fromagerie pour l’instant (soit le restaurant P'tite Poutine), il est décongelé à la température de la pièce. Sa typique texture qui fait « scouic-scouic »est ainsi préservée.

Adobe Stock

C'est le proprio du restaurant P'tite Poutine, qui est situé à Lille, qui a réussi à convaincre la Fromagerie St-Guillaume d’exporter son fromage en France. Mais vu la forte demande, l’entreprise espère augmenter ses exportations vers d'autres restaurants et commerces de détail français et britanniques dès l'automne 2019.

C’est Clément Hottin qui est l’initiateur de cette nouveauté en sol français. Installé à Montréal en 2016 dans le but de faire un stage de fin d’études en communications pour une période prévue de six mois, il est demeuré finalement au Québec pendant deux ans. Il a confié à La Presse être tombé amoureux des Québécois et du Québec.

De retour à Lille, Clément Hottin a eu envie d'ouvrir un restaurant servant cette poutine qu’il avait découverte chez nous. Toutefois, il ne savait pas qu'il aurait autant de mal à trouver du fromage en grains dans son pays d’origine. Là-bas, les gens utilisent souvent de la mozzarella coupée en cubes et parfois des fromages Babybel, pour préparer de la poutine!

« Ç'a été très, très compliqué parce que ça ne se fait pas, du fromage en grains, en France. J'ai cherché dans plein de fromageries au Québec. J'ai dû envoyer une centaine de courriels. Tout le monde me disait que c'était impossible, que ça ne se faisait pas d'exporter le produit. Puis, un jour, je suis tombé sur la Fromagerie St-Guillaume qui a eu envie d’essayer », a raconté le restaurateur.

Finalement, le restaurant P'tite Poutine a ouvert ses portes en juin dernier. Au menu, aucune entrée ni aucun dessert et seulement quatre poutines : la « classique », l’« ostie bacon », la « ch’ti » au boeuf effiloché et la « p'tite poutine » avec du poulet au sirop d'érable. Au niveau boissons, l’établissement propose des sodas Bull's Head de Richmond, de la bière Boréale de Blainville et du cidre Hugues de Rougemont. Un peu de la belle province en terre française!

Monsieur Hottin  a aussi aménagé un petit coin épicerie où l'on peut se procurer plusieurs aliments du Québec. Entre autres, du sirop d’érable (évidemment!), de la confiture aux bleuets et du cidre de glace.

Lecteurs québécois, si vous passez par Lille, allez tester cette poutine française pour voir si le fromage y fait réellement encore skouic-skouic! On espère connaitre les impressions des Français qui découvriront ce mets du Nouveau Monde également!

Source: La Presse
Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...